Sans elle d’Amélie Antoine

28116911_10212826525230994_916152558_n.jpgMa note 🌸: 14/20

Mon avis ✨:
Je ne lis que très rarement ce genre de roman mais ma curiosité avait été piquée lorsque j’avais lu le résumé. Deux auteurs, un même début d’histoire mais un déroulement tout à fait différent ?
Dans Sans elle, nous faisons la connaissance de Jessica et Coline, jumelles de 6 ans, qui vont voir leur vie basculée lors du 14 juillet 2004. En effet, punie et privée d’assister au feu d’artifice de la fête nationale, Coline ne verra jamais revenir sa sœur, disparue après avoir échappé une minute à la surveillance de leur mère…
Coline est la seule à qui j’ai réellement réussi à m’attacher même si sa façon de gérer les choses me paraissait parfois bizarre. Cette sorte d’anesthésie permanente dans laquelle elle se plonge m’a vraiment décontenancée bien que je comprenne sa démarche : essayer de survivre à la perte de son double.
A part Patricia, les autres personnages ne m’ont pas beaucoup marquée. J’avais, en effet, beaucoup de peine et de compassion pour cette mère, rongée par le chagrin et la culpabilité, mais je dois avouer qu’elle m’a tout de même insupporté tout au long du roman.
L’histoire est très prenante et plutôt addictive, l’ambiance est sombre et très oppressante. On suspecte à la fois tout le monde et personne, puisque le coupable pourrait être n’importe qui… Si coupable il y a, puisque nous n’avons aucun indice sur la façon dont Jessica à bien pu disparaitre.
Malgré tout, j’ai trouvé certains passages trop longs, où il n’y avait aucune action, aucune révélation. L’enquête n’avançait pas et je commençais à me languir d’avoir enfin les réponses à mes questions.
Enfin, je ne m’attendais absolument pas à cette fin et je dois dire que je suis assez déçue de la façon dont se termine ce roman et de ne pas avoir les réponses, que j’ai pourtant tant attendues…

En bref 💯:
Un bon roman qui a su m’intriguait et me faire sortir de mon confort habituel. Un livre qui m’a donné envie de continuer l’aventure en découvrant l’autre versant de l’histoire : et si Jessica n’avait pas disparu cette nuit-là ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close